J Essaye D

En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Gérer les paramètres des cookies.

MATCHS4RésultatsClassementsOptions

Koziello : « J'essaye d'aller à la fac »

Modififié

FACEBOOKTWITTER

Vincent Koziello
Derrière son visage juvénile se cache peut-être la révélation de la saison. À 19 ans, Vincent Koziello représente parfaitement la surprenante équipe niçoise.

« C'est la philosophie de jeu et l'importance accordée à la formation qui font que je joue ici, ailleurs ce serait plus dur, note la jeune pépite des Aiglons, dans un entretien à L'Équipe. J'espère que j'aurais réussi ailleurs, mais ce n'est pas sûr…  »

Seri-Mendy-Koziello, les petits gabarits du milieu de terrain niçois tranchent avec le reste du championnat. Pour Vincent Koziello, le physique chétif n'est pas un handicap : « J'ai toujours pensé qu'on pouvait jouer à ce niveau en pesant 58 kilos. J'aimerais tant me rapprocher d'un joueur comme Iniesta. Si t'es bon, peu importe ta physionomie, c'est sur le terrain que ça se décide. »

Celui qui a passé son bac S avec mention très bien (17,65 de moyenne) en 2013, continue de suivre des études en parallèle. « Je suis inscrit en première année de fac d'anglais. J'ai une dispense d'assiduité, mais j'essaie d'y aller. »
FL

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

FACEBOOKTWITTER


INTERVIEW

C'est un des plus grands réalisateurs français en activité. André Téchiné revient en salles avec Nos années folles, au cinéma le 13 septembre. Une plongée dans le Paris des années 1920 où Paul (Pierre Deladonchamps) doit se travestir en femme, caché par son épouse Louise (Céline Sallette), après qu'il ait déserté pendant le conflit de 1914-1918. Le réalisateur français, 50 ans de carrière et maintenant 23 films au compteur, était dans Melting Poplundi matin pour évoquer sa nouvelle réalisation.

Une histoire follement vraie. Au commencement du film Nos années folles, une histoire vraie, celle de Paul et Louise Grappe. "Ils refusaient de se séparer. Lui a décidé de résister à cette barbarie et cette violence qu'est la guerre et de devenir déserteur. À partir de là, elle a décidé de le protéger et de le travestir. C'était son initiative à elle", raconte André Téchiné. Un récit à rebondissements et rythmé, comme les apprécie le cinéaste. "J'essaye toujours d'embarquer le spectateur dans des histoires extraordinaires. Ce qui m'a fasciné, c'est la singularité de cette histoire et son caractère baroque, alors qu'elle appartient à la réalité", souligne-t-il.

"J'ai voulu donner une jeunesse au passé avec ces deux acteurs". Céline Sallette et Pierre Deladonchamps tiennent les deux rôles principaux. Selon André Téchiné, ils étaient les plus à même de se fondre dans ces personnages. "J'ai voulu donner une jeunesse au passé avec ces deux acteurs. (...) Ils pouvaient complètement s'intégrer dans cette époque, sans anachronisme trop flagrant", explique le réalisateur. "Il a fallu que je me débarrasse des effets du film d'époque pour revenir à l'essentiel : le corps de ces personnages".

Categories: 1

0 Replies to “J Essaye D”

Leave a comment

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *